Commission agriculture et forêt-chasse

Réunion du 10 juillet 2020

Membres présents : Jean-Baptiste Gass, Gilbert Ibars, Romain Mangenet, Pierre-Marc Hung, Marc Maire, Denis Mangin, Gaby Longchamps, Philippe Gaudin.

  • Nous avons abordé dans un premier temps le Ban communal forestier de Saâles dont la superficie est de 547 hectares. Celui-ci est très varié et riche de plusieurs essences qui en font une forêt très diversifiée.
    Nous avons abordé le budget forêt 2019 et nous ne pouvons que constater que les revenus de la forêt sont à la baisse. Le montant des ventes sont de 152 915€ et le montant des dépenses sont de 120 000€ soit un excédent de 32 975€.
    Cette baisse de revenus est expliquée par la conséquence des sécheresses consécutives qui facilite le développement du scolyte. Nous faisons partie des communes les plus touchées sur la vallée de la Bruche. Nous sommes pour l’instant , pour la période janvier 2020 à aout 2020 à plus de 800 M3 de bois malades. A ceci il faut rajouter les tempêtes répétitives qui cause beaucoup de dégat. Les chablis sont vendus, dans un marché saturé, au prix du marché.
    En conclusion il sera difficile d’établir un budget raisonnable tant qu’il y aura autant de bois malade pour retrouver des prix corrects.
  • Nous avons abordé la vente de bois aux particuliers qui a eu lieu le 29 mai à la chaufferie. Nous avons décidé, pour l’année prochaine, d’organiser cette vente un samedi. Une distribution de feuille de demande pour mieux évaluer les besoins et avoir ainsi une approche plus juste sous trois formes proposées : quartiers, grûmes et fonds de coupes. Nous avons abordé le prix de mise à prix et cela sera proposé au conseil municipal pour délibération.
  •  Autre point abordé concernant les travaux sur le chemin forestier de la Moussière réalisé par l’entreprise Barlier suite aux dégats d’entreprises forestières.
  • Point abordé sur la dégradation de la barrière du VVF mais également des détritus déposés en forêt qui sont des dommages graves pour nos forêt et notre environnement. C’est le respect de notre planète qui doit être observer et une observation accrue de ces dégradations est de mise. 
  • Nous avons terminé par les sapins de noël pour la population Saâloise. Nous allons reconduire cette expérience comme les années précédentes.

Réfection chemin de la Moussière